Les cinq axes stratégiques du PADDUC


En matière de projet de développement sociétal, cinq orientations stratégiques ont été validées par le vote de l’Assemblée de Corse du 26 juillet 2012 :



Diminuer les facteurs de dépendance vis-à-vis de l’extérieur

Face à la faiblesse de sa production, la Corse est dans l’obligation d’importer un trop grand nombre d’éléments indispensables à notre quotidien et à son développement. Cela la rend vulnérable. Aussi, le PADDUC visera à diminuer ces facteurs de dépendance en matière de ressources humaines, de tourisme, d’énergie, de production agricole mais aussi au plan financier et institutionnel.

Réduire les inégalités sociales et territoriales

La Corse est un territoire fortement attractif. Si cette attractivité peut être un facteur de développement économique, elle génère aussi de multiples processus de fragmentation sociale : spéculation, engorgement de certaines parties du territoire et désertification d’autres parties.
Réduire les fractures et les déséquilibres spatiaux, lutter contre les inégalités et la précarité ne peut s’envisager qu’en replaçant au cœur des stratégies les enjeux sociaux de manière curative et de manière préventive.
L’objectif du PADDUC est de présenter un plan ambitieux pour la montagne et l’intérieur visant à rééquilibrer le développement entre zone littorale et zone rurale. Il vaudra également charte de lutte contre la précarité, qu’elle soit sociale, sanitaire, culturelle ou énergétique.

Gérer durablement les ressources naturelles du territoire

Tout l’enjeu du PADDUC est de concilier préservation et développement. Cela impose de protéger le patrimoine naturel, de veiller à son utilisation rationnelle et raisonnée dans le respect des usages de la terre.
Dans le PADDUC, seront traités les thèmes des infrastructures, de la gestion de l’eau, de la valeur d’usage de la terre, de la préservation des espaces naturels et de la prise en compte du climat, de l’air, de l’énergie à travers le Schéma Régional Climat Air Energie.

Mettre l’économie au service de la création d’emplois et du partage des richesses produites

Le PADDUC vise à évaluer les enjeux des filières d’avenir susceptibles d’assurer à l’économie de la Corse une croissance plus endogène et raisonnée. Il identifiera les moyens à mettre en place ou à développer pour renforcer la compétitivité et la viabilité des entreprises en vue de favoriser l’emploi.
L’économie sociale et solidaire pourra jouer un rôle dans le développement territorial car elle peut contribuer au développement économique insulaire et notamment à la revitalisation des zones rurales.

Mettre les ressources culturelles, identitaires et patrimoniales au service du projet de développement

Le PADDUC choisit de faire de l'identité, du patrimoine, de la langue et de la culture de la Corse des axes fondamentaux des politiques publiques. Parce qu’ils peuvent générer de nouvelles richesses, parce qu’ils sont des facteurs de cohésion sociale, ils doivent être préservés.



Facebook

    Aucun événement à cette date.